Emvod ar Gelted / Festival Interceltique

JPEG - 353.4 ko
ROLL AG AR LUN 6 D’AR GWENER 10 A VIZ EOST 2018

LUN 6
5 eur gm : Phil GEORGE & David ALSTON
Arz ha sevenadur Bro-Gembre

MEURZH 7
3 eur gm : Grégory MOIGNE, danvez-doktor àr ar c’helteg (CRBC, UBL), kelenner istor-douaroniezh e brezhoneg.
Gorsezoù : Al liammoù etre Breiz ha Kembre, 1838-1914
Ne vehe ket bet ag an dihun sevenadurel e Breizh, doc’h dibenn an XXvet kantved, hep levezon ha harp ar c’hevredigezhioù sevenadurel a Gembre, ha dreist-holl ar Gorsedd, strollad drouized brasañ Breizh-Veur. Adal ma oa bet degemeret Kervarker ennañ e oa splann e vehe bet heligentañ diàr an darvoud-se, met neoazh e vo ret gortoz ar blezioù 1890 evit gwelet un disoc’h da vat : krouidigezh ar strollad politikel kentañ, an URB, Gorsez Breizh… Àr hentoù nevez e ya ar stourmerion a Vreizh, hentoù ar politikerezh ha re an drouizelezh ivez.

5 eur gm : Yves LEBAHY, agregad àr an douaroniezh, bet kelenner master micherel an terkañ mor hag aodoù e Skol-veur Kreisteiz Breizh an Oriant, ezel ha prezidant (2009-2016) Kevredigezh Douaroniezh Breizh, ezel ag ar gevredigezh Ar Falz / Skol Vreizh.
Da ven e ya Breizh ? Stadad ha diawelad.
Eilpennet eo bet hor broioù get ar bedeladur gourfrankizour, an direoladur armerzhel kaset get teknokrated Europa ha Bro-C’hall, ha setu troc’hoù trumm degouezhet e Breizh : kevezerezh etre an tiriadoù, kêreladur, digempouez poblañsoù, luskoù armerzhel ha sokial trejeboulet, hor yezh hag hor sevenadur en arvar. Evit taliñ doc’h ar reuzioù-se, hag evit derc’hel da vont, e rank hor c’hevredigezh sevel he c’hrog, ijin un darempred nevez get an titriad, get ar politikerezh, startaat al liammoù etre an dud hag o endro, get ar sevenadur. Tre eo d’en ober, adal ma tihuno hon dilennidi politikel hag ar bobl a-bezh da heul.

MERC’HER 8
3 eur gm : Yann-Bêr THOMIN, doktor àr an istor, prezidant ar c’hevread Kanomp Breizh
Kembre-Breizh, liamm ar c’han
Adal adreizh protestant an XVIvet kantved betek e varr en XIXvet en deus ar c’han a-laz kembreat graet e dro en ur gevredigezh àr gemm bepred, ha kement-mañ en deus graet d’ar c’hembraeg kaout ur roll sevenadurel a-bouez e Bro-Gembre. Diàr skouer hor c’hendirvi tramor eo en deus ar c’han a-laz liesvouezh en em staliet e Breizh. Ul lodenn gaer ag ar sonennoù pe kanennoù, hag a vez sellet doc’hte hiriv an deiz èl ur lodenn a c’hlad Breizh, a zo e gwirionez sonennoù pe kanennoù a Vro-Gembre, lakaet e brezhoneg adal ar mareoù-hont.

5 eur gm : Bernard RIO, skrivagner, oberour" Levr ar sent a Vreizh"
Mojennouriezh ar sent a Vreizh daet a Gembre
Paot-mat a sent a Vreizh a oa daet a Vro-Iwerzhon pe a Vreizh-Veur evit avielaat Breizh-Arvorig adal an IIIvet kantved ha lidet e vênt a-c’houde ar grennamzer-uhelañ. Oc’hpenn kant sant, enoret bremañ e Breizh a oa daet a Vro-Gembre. En o mesk e kaver pemp ag ar sent o doa diazezet eskoptioù Breizh : Brieg, Maloù, Pol-Aorelian, Tudal, ha Samzun. Ar santezed a Gembre a zo stank ivez en hor bro : Bleuenn, Gwenn, Ninnog…

YAOU 9
3 eur gm : Isabelle LE BOULANGER, doktorez àr an istor, ha klaskerez kenstaget doc’h CRBC Brest, skrivet geti meur a oberenn diàr-benn tro-spered Breizhiz er mare kempred.
Marie Le Gac-Salonne (1878-1974), mamm ar venevelouriezh e Breizh
Hi a zo bet ar vaouez kentañ aet penn-kil-ha-troad en emsav benevelour en he amzer : tan ha kurun enni, pennek, ne rae jabl ebet a spered mirour Breizh ha stourmet he deus evit ar parder etre gwazed ha maouezed, hag ar gwir da vouezhiiñ en ur c’houlz ma ne veze arc’het gwir erbet get ar muiañ-bras ag ar merc’hed. A-hed he buhez emañ chomet staget don doc’h he bro genedik, hag en em lakaat a rae Bretonez brezhonegerez a-raok bout Gallez. Un dele eo anavout arvezioù liessort personelezh ar vaouez kizidik ha speredek-se.

Gwener 10
3 eur gm : Anne-Marie CHIRON
Bro-Gembre, kavell ar liverion

5 eur gm : Forough SALAMI-DADKHAH
Ar c’henlabour etre Rannvro Breizh ha Kembre.

Hag e-pad ar sizhun : diskouezadeg "Breizh - Bro Kembre" en trepas Kambr a Genwerzh

A-vat

_____________________________________________________________________________________________

PROGRAMME DU LUNDI 6 AU VENDREDI 10 AOUT 2018

LUNDI 6
17h : Phil GEORGE
, président du Conseil des Arts du Pays de Galles & David ALSTON, directeur du Conseil des Arts du Pays de Galles
Art et culture au pays des bardes
Dans sa carrière distinguée en tant que régisseur de films et documentaires, (entre autres pour la BBC), Phil George a établi un rapport profond avec l’histoire de son pays. Ici il offre des aperçus autant fascinants que surprenants sur cette riche histoire. Pour sa part, David Alston nous parlera du contenu contemporain de la présentation des arts (musique et arts plastiques) profilé sur la toile de fond de ce périple par le passé du pays.

MARDI 7
15h : Grégory MOIGNE
, doctorant en celtique (CRBC, UBL), professeur d’histoire-géographie en breton
Gorseddau : les liens entre la Bretagne et le Pays de Galles 1838-1914
Le réveil culturel breton de la fin du XIXe siècle n’aurait pu se faire sans l’influence et le soutien des instances culturelles galloises, et plus particulièrement de la Gorsedd, le plus important groupe druidique britannique. L’accueil de La Villemarqué au sein de ce groupe laisse présager une émulation, qui devra néanmoins attendre les années 1890 pour se concrétiser : naissance du premier parti politique breton, l’URB, Gorsedd de Bretagne… Le militantisme breton prend là une nouvelle forme, non seulement politique, mais aussi bardique.

17h : Yves LEBAHY, agrégé de géographie, ancien enseignant du Master professionnel d’aménagement maritime et littoral à l’UBS Lorient, membre et président (2009-2016) de l’association Géographe de Bretagne, membre de l’association Ar Falz /Skol Vreizh
Où va la Bretagne ? État des lieux et perspectives
La mondialisation ultra libérale, les dérégulations économiques orchestrées par une technocratie européenne et nationale bousculent désormais nos territoires, se traduisant en Bretagne par des ruptures brutales : concurrence des territoires, métropolisation, déséquilibres démographiques, dynamiques économiques et sociales bousculées, langues et culture à l’avenir incertain. Face à ces désordres et pour assurer sa survie, notre société doit réagir, inventer un autre rapport au territoire, à la politique, à la relation homme/milieu, à la culture. Elle en a les moyens, encore faut-il que s’opère une prise de conscience de nos responsables politiques et de la population toute entière.

MERCREDI 8
15h : Yann-Bêr THOMIN
, docteur en histoire, président de la fédération Kanomp Breizh
Pays de Galles – Bretagne, le chant en partage
Depuis la réforme protestante du XVIe siècle jusqu’à son essor majeur au XIXe siècle, le chant choral gallois a bien évolué dans une société toujours en mutation et ont permis à la langue galloise d’occuper une place culturelle importante au Pays de Galles. C’est à l’imitation de nos voisins gallois que nous devons l’implantation du chant choral polyphonique en Bretagne. Une part importante des chants, profanes et religieux, aujourd’hui regardés comme partie intégrante du patrimoine breton, sont en fait des chants gallois traduits en breton dès cette époque.

17h : Bernard RIO, écrivain, auteur du « Livre des saints bretons »
Le légendaire des saints bretons venus du Pays de Galles
Nombre de saints bretons sont venus d’Irlande ou de Bretagne insulaire pour christianiser la Bretagne armoricaine à partir du 3e siècle et sont célébrés depuis le haut Moyen-Age. Plus d’une centaine de saints aujourd’hui célébrés en Bretagne proviennent du pays de Galles. Parmi eux figurent cinq des sept saints fondateurs des évêchés bretons : Brieuc, Malo, Pol-Aurélien, Tudual et Samson. Les saintes d’origine galloise sont aussi nombreuses, parmi elles : Bleuen, Gwenn, Nennog…

JEUDI 9
15h : Isabelle LE BOULANGER
, docteure en histoire et chercheure associée au CRBC de Brest. Auteure de plusieurs ouvrages sur les mentalités bretonnes à l’époque contemporaine
Marie Le Gac-Salonne (1878-1974), pionnière du féminisme en Bretagne
Première femme bretonne à s’investir corps et âme dans le mouvement féministe de son temps ; passionnée, pugnace, elle a fait fi des mentalités conservatrices de la Bretagne en militant pour l’égalité homme-femme et le suffrage féminin à une époque où la majorité des femmes ne revendiquait aucun droit. Elle est restée toute sa vie profondément attachée à sa région natale, se considérant Bretonne bretonnante avant d’être Française. Sensible, intelligente, cette personnalité aux multiples facettes mérite d’être connue et reconnue.

17h : Korantin DENIS, historien spécialisé dans les arts et traditions populaires du Morbihan, conférencier président de l’association Dazont ar Glad.
Amour, fêtes et prestige : la tradition des cuillères d’apparat en Bretagne et au Pays de Galles
Ce petit présent délicatement ouvragé, couvert essentiel de la table paysanne, compte parmi les monuments les plus expressifs de l’art populaire qui fleurit dans les campagnes européennes aux XVIIIe et XIXe siècles. Gage d’amour ou emblème des grands jours, ces cuillères sculptées par des artisans minutieux révèlent un décor remarquable. La richesse ornementale d’une loa gouel bretonne ou d’une lovespoon galloise appartient à vaste registre de motifs symboliques qu’il est bon de savoir décrypter.

VENDREDI 10
15h : Anne-Marie CHIRON
, conférencière et historienne d’art, titulaire d’une maîtrise d’histoire ancienne, d’une maîtrise d’histoire de l’art et d’un DEA sur l’histoire des Sociétés savantes en Bretagne.
De Turner à Monet, le Pays de Galles, terre inspiratrice des peintres
Fin XVIII°, William Turner découvre le charme des terres sauvages galloises. Il ramène de ce voyage initiatique une foison de croquis et une nouvelle façon de peindre le paysage en cherchant à retranscrire avant tout l’air qui circule autour des choses.
Ambiances, jeux climatiques et somptuosité des ciels vont désormais devenir le vrai sujet, créant une nouvelle vision du monde au souffle décalé. Ces « atmosphéristes » vont porter ce nouveau style résolument moderne outre-manche et Alfred Sisley l’enseignera au jeune Monet venu le visiter à Rouen. Aujourd’hui encore, la tradition d’une peinture de plein air perdure sur les cimaises locales.

17h : Forough SALAMI-DADKHAH, Vice-Présidente du Conseil Régional de Bretagne, en charge de l’Europe et de l’International
La coopération institutionnelle entre la Région Bretagne et le Pays de Galles
Rôle du Conseil régional en matière d’accompagnement auprès des acteurs bretons : soutien financier aux structures bretonnes qui coopèrent avec le Pays de Galles, démarche pro-active de l’institution régionale par l’organisation de délégations, des invitations faites à des acteurs gallois dans différents domaines, la facilitation des prises de contacts et des échanges... Dans le contexte du Brexit, les deux exécutifs verront leur rôle institutionnel renforcé dans les années à venir afin de permettre le maintien et le renforcement de cette coopération historique.

Et pendant la semaine : exposition « Bretagne - Pays de Galles » dans le hall de la CCI

Gratuit - dans la limite des places disponibles

JPEG - 9.1 ko

DeiziataerTous les événements

Navigation